• Advertisement

La Suisse dit non à l’immigration de masse

L'actualité de l'ensemble des pays d'Europe ainsi que celle tenant de l'Union Européenne, aussi bien à l'égard de la politique interne des états européens comme de leur relations externes.

La Suisse dit non à l’immigration de masse

Messagepar Leeuws » 10 Février 2014, 12:59

La Suisse dit non à l’immigration de masse

Pascal Sciarini, professeur à l’Université de Genève : «Un vote identitaire, contre l’immigration, pas contre l’Europe»

«La problématique de l’immigration se retrouve dans d’autres pays européens. C’est rendu visible en Suisse par le recours à la démocratie directe. Si on procédait au même vote dans d’autres pays, on risquerait d’avoir le même résultat. Jusque-là, notre démocratie directe est restée à l’abri des dérives populistes, mais ça commence à déraper. » Le Monde

Déclaration de la Commission européenne suite à la votation en Suisse sur l’initiative « immigration massive »

Déclaration de la Commission européenne suite à la votation en Suisse sur l’initiative « immigration massive »

La Commission européenne regrette que l'initiative pour l'introduction de quotas à l'immigration soit passée via cette votation. Ceci va à l'encontre du principe de libre circulation des personnes entre l'Union européenne et la Suisse. L'Union examinera les implications de cette initiative sur l'ensemble des relations entre l'UE et la Suisse. Dans ce contexte, la position du Conseil Fédéral sur le résultat sera aussi prise en compte.

http://europa.eu/rapid/press-release_ME ... ?locale=en



«Contre le Conseil fédéral, contre le Président de la Confédération, contre la majorité de la classe politique suisse, contre l’immense majorité des médias, contre la propagande du PLR et du patronat, le peuple suisse a parlé.

Cette votation restera dans les annales. Elle redéfinit nos critères en matière d’immigration. Elle inverse, au sein de la droite suisse, le rapport de forces entre les adeptes du libre-échange absolu et ceux d’un contrôle des flux. Au sein de la gauche, elle redéfinit les forces entre les bobos et les réalistes.» (…) Les Observateurs.ch


Le résultat de ce référendum signifie la fin de l’accord de libre-circulation des personnes signé avec l’UE. Car cette « immigration de masse » est notamment constituée de ressortissants de l’UE.

Dans un communiqué, la Commission européenne a « regretté » le vote des Suisses pour introduire des quotas d’immigration. La Commission « examinera les implications de cette initiative sur l’ensemble des relations entre l’UE et la Suisse ». Huff Post


Communiqué de l’UDC : « Malgré une campagne de dénigrement qui a coûté plus de 10 millions de francs à ses auteurs, les citoyennes et citoyens ont accepté le principe d’un contrôle indépendant de l’immigration. Les menaces et tentatives de pression de l’UE n’a pas impressionné non plus le souverain suisse. Il appartient maintenant au Conseil fédéral d’appliquer la volonté populaire. Cela signifie, d’une part, que le l’accord de libre circulation des personnes avec l’UE doit être renégocié et que la priorité des travailleurs résidents doit être imposée sur le marché du travail. D’autre part, il s’agit de former rapidement un groupe de travail chargé de faire des propositions pour limiter et gérer l’immigration.» Les Observateurs.ch


RTSinfolive @RTSinfolive
Au niveau national, l'initiative de l'UDC sur l'immigration passe avec 50,34% de OUI, avec seulement 19'516 voix d'écart #CHvote
5:02 PM - 9 Févr 2014


La carte des votations
votationsuisse.PNG
votationsuisse.PNG (63.94 Kio) Consulté 3610 fois


Les Suisses acceptent l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse

Avec 50,34% de oui, le résultat du vote sur l'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse a été très serré dimanche. Les cantons romands ont majoritairement refusé le texte.
L'initiative de l'UDC contre l'immigration de masse, qui vise à réintroduire des plafonds annuels à l'immigration ainsi que des contingents pour les autorisations de séjour en Suisse, a été acceptée dimanche par une courte majorité du peuple. La participation, élevée, a dépassé les 55%.
9 février
Avec seulement 19'516 voix d'avance pour le oui, le score très serré reflète le suspense qui a prévalu tout l'après-midi. Au final, les résultats bernois ont fait pencher la balance. Malgré le refus de la ville, le canton de Berne a accepté le texte à 51,1%.
Romands unanimes
Hormis le Jura bernois, les cantons romands ont tous refusé le texte. Vaud (61,07%), Genève (60,9%) Neuchâtel (60,7%), le Jura (55,9%), le Valais (51,7%) et Fribourg (51,5%) ont rejoint les rares cantons alémaniques qui ont dit non (Zurich, Bâle-Ville et Zoug).
Les réactions en Suisse et en Europe: Désavoué dans les urnes, le Conseil fédéral veut agir vite sur l'immigration
La presse européenne s'intéresse aussi au vote des Suisses: Le vote sur l'initiative UDC intéresse la presse européenne
http://www.rts.ch/info/suisse/5597512-l ... masse.html
Avatar de l’utilisateur
Leeuws
 
Messages: 1415
Inscrit le: 30 Juillet 2011, 14:46

Advertisement

Retour vers Union Européenne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

  • Advertisement
cron