• Advertisement

Rennes : les antifas violents brûlent des voitures

Espace d'échanges et de discussion dédié à l'actualité française, aussi bien politique, qu'économique ou culturelle, ainsi qu'à ses mesures en matière de relations internationales

Rennes : les antifas violents brûlent des voitures

Messagepar Leeuws » 10 Février 2014, 13:13

Rennes : les antifas attaquent le commissariat et cassent des magasins

Lellouche après les violences à Rennes : Valls, «un grand Tartarin»

Le député UMP Pierre Lellouche a qualifié dimanche le ministre de l’Intérieur de «grand Tartarin», fort surtout en «déclarations», en estimant que l’Etat aurait dû «intervenir» pour réprimer les «manifestations extrémistes» à Rennes samedi soir.

Sur RCJ, l’élu parisien a ironisé sur Manuel Valls, «ministre de la Justice, ministre de la Famille, ministre de Tout».

«Sauf que l’insécurité augmente, l’immigration clandestine augmente, les naturalisations et les régularisations augmentent de façon considérable sous son règne», a critiqué l’ex-ministre, regrettant «pendant ce temps-là, un méga débat sur la famille qui divise les Français».

«Je trouve que c’est un grand Tartarin», a ironisé M. Lellouche en allusion au personnage fanfaron créé par Alphonse Daudet.


Marine Le Pen réclame « la dissolution des milices » anti-FN

«Ces groupes d’extrême gauche ont mené plusieurs fois des actions violentes ayant entraîné des dégradations importantes, comme ce fut le cas d’ailleurs plusieurs fois à Paris, sans que Manuel Valls n’intervienne», a commenté dimanche Marine Le Pen, présidente du Front national quelques heures après les manifestations anti-FN de Rennes.

«Il n’y a pas en groupe en France qui pourrait se permettre de faire cela sans que le ministre de l’Intérieur envisage leur dissolution. Il est temps que Manuel Valls arrête d’être hémiplégique dans sa volonté de lutter contre la violence.»

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/0 ... nti-fn.php


Rennes : soirée de guerilla urbaine antifasciste contre un meeting du Front National




Des violences qui sont directement imputables à un appel du Front de Gauche :

Non à l’affront ! Pas de FN dans la Salle de la Cité !

Le Parti de gauche de Rennes s’insurge contre la tenue d’un meeting du Front National le 8 février dans la Salle de la Cité ou MAISON DU PEUPLE, lieu symbolique de la mémoire ouvrière et syndicale de la Ville de Rennes.
Depuis 1919, la Salle de la Cité, avec ses fresques du peintre Camille Godet représentants divers métiers du bâtiment et de l’agriculture, est un lieu chargé de toute l’histoire sociale et syndicale des ouvriers rennais.
L’idée qu’un meeting du front National s’y tienne est insoutenable. Comment pourrait-il être dispensé dans ce lieu symbolique des discours d’extrême droite, porteurs d’exclusion et d’anti-syndicalisme.

L’imposture sociale qui caractérise le programme du FN n’a pas sa place dans ce lieu. Le discours du FN insulte les travailleurs et leurs organisations syndicales. Il propage une idéologie absolument étrangère aux valeurs d’humanité, de solidarités et d’émancipation portées par des générations d’ouvriers et de militants rennais.
C’est pourquoi le PG ne comprend pas que la municipalité ait pu autoriser le Front National à tenir une quelconque réunion dans ce lieu et appelle au rassemblement prévu à 18H30 place de la Mairie.
http://www.partidegauche35.fr/2014/02/0 ... e-la-cite/
Avatar de l’utilisateur
Leeuws
 
Messages: 1415
Inscrit le: 30 Juillet 2011, 14:46

Advertisement

Retour vers France

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant actuellement ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 0 invité(s)

  • Advertisement
cron