Le Magazine International Polonais
La nouvelle interface de LinkedIN est une arnaque qui fait fuir les utilisateurs - Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. -

L’annonce faite par Jaroslaw Kaczynski de la démission de son Gouvernement.

dimanche 28 octobre 2007.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Politique > L’annonce faite par Jaroslaw Kaczynski de la démission de son (...)
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Le Premier Ministre sortant, Jaroslaw Kaczynski, a annoncé la semaine dernière la date de la démission de son Gouvernement. D’après les règles définies par la constitution polonaise, cela ne devrait pas être plus tard que la date de la session parlementaire inaugurant sa nouvelle période.

La date de la prochaine assemblée parlementaire a été fixée pour le 5 novembre 2007, et c’est précisément la date à laquelle le Premier Ministre sortant doit passer le relais. Jaroslaw Kaczynski a ainsi expliqué qu’il n’y avait aucune raison pour anticiper cette remise des pouvoirs. En tant que dirigeant du parti politique Droit et Justice (PiS), il a officiellement annoncé que son parti rentrerait dans l’opposition du parti libéral de la Plate-forme Civique qui va désormais diriger la prochaine coalition gouvernementale. En ce qui concerne l’organe créé par Jaroslaw Kaczynski, c’est à dire le Bureau Central Anti-Corruption, celui-ci en a posé la question auprès de la Plate-forme Civique, qui a fait part de son souhait d’amender cet organe pour faire en sorte qu’il fasse l’objet du contrôle de la part du Parlement. En effet, depuis les deux années datant de sa création, le Bureau Central Anti-Corruption ne dépendait que du Premier Ministre.

Commenter cet article.

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :