Le Magazine International Polonais
Dominique Biagi : le professeur d’Histoire qui souhaite l’annexion de la Pologne - Ukraine : les snipers tueurs de Maïdan sont russes ! - 85% des ukrainiens estiment que la Crimée fait partie intégrante de l’Ukraine. - CHOC DES PHOTOS – Les nazis russes en Ukraine. - La corruption de l’un des ministres de l’ex-président ukrainien Janukowicz. - Montée fulgurante du fascisme et de la xénophobie chez les pro-russes. - La Russie propose à la Pologne de partager l’Ukraine en 5 pays différents. - ANTISÉMITISME RUSSE : « Les juifs sont responsables de l’Holocauste » - RÉPRESSIONS ETHNIQUES : Les tatars de Crimée se réfugient en Pologne. - Les pages Facebook reçoivent de l’argent pour diffuser de la propagande anti-ukrainienne. -

Le président polonais désire séparer administrativement Varsovie de la Masovie.

jeudi 19 mars 2009.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Régional > Le président polonais désire séparer administrativement Varsovie de la (...)
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

L’actuel Président de la Pologne, Lech Kaczyński, s’est exprimé favorablerment vis à vis du projet qui consiste à créer une séparation administrative entre la capitale polonaise, c’est à dire Varsovie, du reste du voïvode au sein duquel elle fait partie, c’est à dire la région de Masovie. Cela ne sera pas sans certaines conséquences pour la Masovie. En effet, elle qui contenait jusqu’à présent la ville la plus riche de tout le territoire polonais s’en verra privée, ce qui par la suite provoquera une baisse des subventions européennes que reçoit quotidiennement cette région. D’après le président Kaczyński, ce projet devrait être mise en place avant les prochaines élections des gouvernements régionaux devant se produire d’ici 2010. mip200903cpgrdk

Cependant, Stanisław Krakowski, ministre polonais du développement régional, aussi responsable en matière de répartition des versements des subventions européennes, reste assez sceptique concernant le projet du président polonais. D’après ce dernier, de telles mesures ne pourront pas être envisagées d’ici 2013, c’est à dire tant que le gouvernement polonais ne sera pas informé des nouvelles directives et réglementations européennes en matière de répartition des investissements structurels. Pour l’instant, il y aurait fort peu de chances que la situation puisse changer, et il serait encore trop pour se prononcer sur la séparation administrative de Varsovie avec le voïvode de Masovie.

Copyright © 2006 - 2013 Media Polonia - Tous droits réservés.
Site, publication, journal sont protégés par le droit d'auteur et le droit de la propriété intellectuelle
Reproduction interdite www.swietapolska.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :