Le Magazine International Polonais
Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. - Que faire de Xavier Moreau et de sa vision de la Pologne ? -

Waldemar Pawlak ne marchande pas les voies des électeurs de son parti politique.

dimanche 27 juin 2010.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Politique > Waldemar Pawlak ne marchande pas les voies des électeurs de son parti (...)
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

À la grande différence du candidat communiste Grzegorz Napieralski qui au cours de la semaine dernière a essayé de marchander les voies de son parti politique avec les deux candidats restant Bronisław Komorowski et Jarosław Kaczyński au second tour des élections présidentielles, le dirigeant du Parti des Paysans Polonais ( PSL ), et actuel ministre polonais de l’économie, Waldemar Pawlak, a refusé tout marchandage d’électeurs. En effet, Waldemar Pawlak a dit que le choix devait être laissé aux électeurs, et qu’il n’était pas question qu’il ne supporte Jarosław Kaczyński ou Bronisław Komorowski et encore moins qu’il n’influence les électeurs qui avaient pris le soin de voter pour lui lors du premier tour.

Cette décision est d’autant plus courageuse que Waldemar Pawlak est membre de la coalition gouvernementale, et que son parti pourrait subir les foudres des membres de la Plate-forme Civique. Suivant les allégations qu’il a données à la presse polonaise, il désire laisser ce choix entre Bronisław Komorowski et Jarosław Kaczyński aux électeurs, précisant que les deux candidats avaient répondu de manière plus ou moins similaire à son formulaire, dont l’objectif avait été de fixer une probable orientation politique quant à la suite des élections présidentielles. mip201006cpgrdk

Cette déclaration est venue juste après que Waldemar Pawlak eu participé à une assemblée de son parti politique, et où certains membres s’étaient empressés der lui demander lequel des deux candidats restant il souhaitait soutenir, attentes qui ont débouché par cette position équilibrée de Pawlak à l’encontre des deux candidats.

Commenter sur le forum

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :