Please enable JavaScript !
Veuillez activer Javascript
Prosze wlaczyc JavaScript
Bitte aktiviere JavaScript
Por favor activa el Javascript!
Le Magazine International Polonais
Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. - Que faire de Xavier Moreau et de sa vision de la Pologne ? -

Wikileaks : lorsque la Pologne craignait devenir une nuisance pour les États Unis d’Amérique.

samedi 16 avril 2011.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > International > Wikileaks : lorsque la Pologne craignait devenir une nuisance pour les États (...)
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Dans un des nombreux câbles diplomatiques publiés sur le site Wikileaks, on apprend que l’ambassade des États Unis d’Amérique en Pologne auraient fait savoir à la Maison blanche que les principaux dirigeants polonais craignaient de voir la Pologne considérée comme une gêne vis à vis des autorités étasuniennes, voir même, ces derniers espéraient que celles-ci n’émettent pas la moindre arrière pensée négative à l’encontre de la nation polonaise.

Le câble diplomatique en question est classé comme confidentiel, datant du 20 mars 2009, ayant pour titre « Pologne : sommes nous sincères ? ». L’ambassadeur en question est Victor Ashe, qui décrit à travers le communiqué : « qu’il existe une crainte grandissante auprès des dirigeants du gouvernement polonais que la Pologne ai pu devenir une arrière – pensée, voir même une nuisance, dans les réseaux de Washington, et ceci est difficile à accepter pour un pays qui se considère lui même comme un allié loyal et d’envergure envers les intérêts stratégiques étasuniens en Europe ainsi qu’en Afghanistan. » mip201104cpgrdk

Ce même câble a été envoyé alors même que le Président Obama débutait son mandat, et fait suite à la rencontre entre le ministre polonais des affaires étrangères, Radosław Sikorski, et l’actuelle secrétaire d’État étasunienne, Hilary Clinton.

Le gouvernement polonais y est décrit comme anxieux, disposé à organiser une rencontre entre le chef du gouvernement polonais Donald Tusk et Barack Obama : « Le gouvernement polonais apprécierait énormément d’avoir des nouvelles de sa requête concernant la visite du Premier Ministre Donald Tusk à la Maison Blanche. En privé, les représentants du ministère polonais des affaires étrangères nous ont fait savoir que leur Premier Ministre allait perdre toute crédibilité s’il ne lui était pas permis de se rendre à Washington d’ici la fin du mois d’avril ».

Le câble en question fait aussi l’état des lieux d’une administration polonaise qui aurait peur des réactions de la nouvelle administration étasunienne de Barack Obama, craignant que le réchauffement diplomatique des États Unis d’Amérique avec la Russie ne contribue à isoler la Pologne vis à vis de son voisin russe. Sur la question de savoir si le Président Obama allait mettre un terme au projet d’établissement de bouclier antimissile en Europe, le câble précise : « Le ministre délégué de la défense, Stanisław Komorowski, explique qu’en agissant auprès de Mull (NDLR : auprès de Stephen Mull, le secrétaire d’État adjoint américain aux affaires militaires) à Washington tôt en mars dernier, il serait important d’être 100% certain que la Russie n’influence pas des décisions souveraines ... ce qui se traduirait de manière désastreuse pour les deux camps » mip201104cpgrdk

Vis à vis des craintes du gouvernement polonais d’être laissé dans l’indifférence, le câble précise ajoute : « Nous avons donné à Varsovie de nombreuses garanties que les États Unis d’Amérique avaient l’intention de faire évoluer leurs relations stratégiques et serait consultée concernant le bouclier antimissile, mais les polonais restent très à l’affût des consultations actuelles, à savoir si l’Administration pense en terme de défense antimissile ou pense entrer en pourparlers tel que prévu en 2008 par la Déclaration de Coopération Stratégique »

Le câble diplomatique est visible ici :

HTML - 5.8 ko

Commentaires sur le forum de discussion.

http://www.wikileaks.ch/cable/2009/03/09WARSAW298.html

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :