Please enable JavaScript !
Veuillez activer Javascript
Prosze wlaczyc JavaScript
Bitte aktiviere JavaScript
Por favor activa el Javascript!
Le Magazine International Polonais
Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. - Que faire de Xavier Moreau et de sa vision de la Pologne ? - Fête des mineurs en Pologne - Beignets Polonais - Pączki -

Le Premier ministre polonais refuse de rencontrer François Hollande.

jeudi 8 mars 2012.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Union européenne > Le Premier ministre polonais refuse de rencontrer François Hollande.
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Des députés issus de l’opposition politique polonaise viennent de critiquer la récente position du Premier ministre, Donald Tusk, qui vient d’annuler une rencontre avec le candidat socialiste aux élections présidentielles françaises, François Hollande, et qui devait avoir lieu vendredi prochain à Varsovie.

Tadeusz Iwiński, député issu du parti de l’Alliance Démocratique de Gauche (SLD : regroupant différentes formations socialiste et communiste ) a déclaré auprès du magazine Rzeczpospolita Polska [Jechpospolita Polska] être surpris par la réaction du Premier ministre »

Tadeusz Iwiński : « Je suis surpris de la décision du Premier ministre. Il s’agît d’une action qui ne peut avoir des effets qu’à très court terme. Tous les sondages démontrent que le prochain président français sera un socialiste au lendemain des élections d’avril prochain. Au lieu d’instaurer un bon climat relationnel entre les deux pays, le Premier ministre a participé à un bien étrange boycott. »mip201203cpgrdk

Toutefois, Donald Tusk, qui est le dirigeant du parti de centre droit qu’est la Plate-forme Civique (PO), s’est défendu, en prétendant qu’à l’égard des élections qui se produisent dans les autres pays, il aurait tendance à agir avec retenue.

Néanmoins, des critiques se sont faites entendre en Pologne, celles-ci estiment que Donald Tusk aurait suivi le mouvement entrepris par les formations chrétiennes – démocrates en Europe, dont en particulier celle de Angela Merkel en Allemagne, et ce dans le but de témoigner une forme de soutien vis à vis du candidat Nicolas Sarkozy.

Krzysztof Szczerski, député issu du parti conservateur de droite qu’est Droit et Justice (PiS), a déclaré : « Bien que les positions politiques de François Hollande soient différentes des nôtres, il s’agît d’un représentant politique sérieux qui mérite d’être traité comme tel. »

Entre temps, ce faux pas diplomatique a été réparé, puisque cela devrait être le président polonais en personne, Bronisław Komorowski, qui recevra François Hollande.

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :

Forum