Le Magazine International Polonais
La nouvelle interface de LinkedIN est une arnaque qui fait fuir les utilisateurs - Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. -

Retour en force de l’opposition conservatrice en Pologne.

lundi 8 juillet 2013.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Politique > Retour en force de l’opposition conservatrice en Pologne.
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Les élections municipales de la commune de Elbląg viennent d’être remportées dimanche dernier par le candidat du parti conservateur Droit et Justice (PiS), Jerzy Wilk, voyant la défaite de la candidate du parti libéral de la Plate-forme Civique (PO), Elżbieta Gelert . Les résultats furent assez serrés, puisque Wilk obtint 51,74% des suffrages exprimés contre 48,26% pour Gelert.

Elżbieta Gelert a tenté de relativiser cette défaite, en disant « qu’elle n’avait pas perdu, mais qu’elle n’avait tout simplement pas gagné. »

Jerzy Wilk a une interprétation différente : pour lui, ses élections représentent avant tout le signe suivant lequel le parti Droit et Justice peut remporter les prochaines élections, municipales comme présidentielles.

Ces élections se sont tenues une année avant le calendrier des élections municipales, suite au vote de défiance des citoyens de la ville vis à vis de l’ancien conseil municipal. Ainsi, lors de ce vote qui s’était produit en mai dernier, les habitant avaient choisi de destituer à la fois l’ancien maire, Grzegorz Nowaczyk, de même que ses conseillers municipaux qui étaient tous les membres du même parti politique que Nowaczyk, à savoir la Plate-forme Civique. Le résultat de ce précédent vote a montré que 95% des habitants étaient favorables à cette destitution.mip201306cpgrdk

Ces élections municipales sont considérées comme un test de popularité avant les prochaines élections municipales qui auront lieu dans un an. Juste avant ces élections, les dirigeants des deux plus importants partis politiques polonais, à savoir Donald Tusk pour la Plate-forme Civique, et Jarosław Kaczyński pour le parti Droit et Justice, se rendirent dans cette ville en vue de maximiser les chances de chacun de leur candidat.

Même si Jerzy Wilk est ressorti vainqueur lors du premier tour de ses élections, les sondages avaient montré que la favorite du second tour aurait été Gelert. Jerzy Wilk y avait reçu 31% des voix. Lors de ce premier tour, les résultats ont conduit à faire en sorte que le nouveau conseil municipal soit composé de 10 membres issus du parti Droit et Justice, de 7 membres de la Plate-forme Civique, de 5 membres issus de l’Alliance Démocratique de Gauche, et de trois autres membres indépendants liés au représentant politique local Witold Wróblewski. Witold Wróblewski, associé au parti des Paysans Polonais (membre minoritaire au sein de l’actuelle coalition gouvernementale) est arrivé en troisième position lors du premier tour de ces élections municipales, avec 17% des voix.

Sondages : hausse pour Droit et Justice, baisse pour la Plate-forme Civique.

Un sondage effectué au cours du mois de juillet 2013 par la société Millward Brown vient de démontrer que 35% des personnes interrogées étaient favorables au parti Droit et Justice tandis que 26% d’entre elles voteraient plutôt pour le parti de la Plate-forme Civique. Ceci représente une progression de 4 points en un mois pour Droit et Justice, tandis que la Plate-forme Civique perd 6 points.

Au nombre des raisons invoquées, il y a le ralentissement économique de cette année qui a affecté la popularité de la Plate-forme Civique.

Vis à vis des autres partis politiques, 10% des personnes interrogées voteraient pour le parti de l’Alliance Démocratique de Gauche, 6% pour le Mouvement de Janusz Palikot, et 5% pour le Parti des Paysans Polonais (PSL).

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :