Please enable JavaScript !
Veuillez activer Javascript
Prosze wlaczyc JavaScript
Bitte aktiviere JavaScript
Por favor activa el Javascript!
Le Magazine International Polonais
Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. - Que faire de Xavier Moreau et de sa vision de la Pologne ? -

Incendie criminel sur une mosquée ?

mercredi 16 octobre 2013.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Religion > Incendie criminel sur une mosquée ?
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

C’est du moins ce que pense un imam, qui estime que cette attaque est une revanche suite à la prise de position du Grand Mufti de Pologne qui s’est engagé à poursuivre la pratique de l’abattage rituel alors que celle-ci vient d’être prohibée par la loi.

L’incendie a eu lieu au niveau de la mosquée de Gdansk, vers les 4 heures du matin mercredi dernier. Les dommages concernent les portes ainsi que les structures du bâtiment. Les dégâts sont estimés à plus de 12000 euros.

Cet accident coïncide avec la fête religieuse musulmane du sacrifice Aid al Adha , qui est l’une des cérémonies les plus importantes pour le culte musulman.

L’accident se produit également suite à de nombreux échanges houleux entre la communauté tatar polonaise et les défenseurs des droits des animaux qui eurent lieu mardi dernier au niveau de la commune de Bohoniki, dans le voïvode de Podlasie.

Le Grand Mufti de Pologne, Tomasz Miskiewicz, a expliqué dans les médias que l’abattage rituel se devait d’être perduré cette année et ce malgré l’interdiction faite par la loi. Toutefois, cette désobéissance à la loi est à contraster avec la position du président de la communauté musulmane localisée non loin de la commune de Kruszyniany, qui a déclaré que cette coutume ne serait pas appliquée cette année : « Nous allons nous abstenir de cette tradition, même si ceci représente une limite à nos droits de culte ». mip201310cpgrdk

La Fête du Sacrifice est une commémoration à l’égard du Prophète Abraham, dont la foi aurait était mise à l’épreuve quand il lui fut ordonné de sacrifier son fils Isaac, mais ce sacrifice n’a pas eu lieu et un bélier fut sacrifié à la place.

Hani Hraish, l’imam de Gdansk, est certain que cet incendie est un acte de revanche vis à vis des événements qui se sont produit mardi dernier : « Nous nous sommes efforcés d’avoir des relations positives avec tout le monde au cours des dernières années. Nous avons toujours eu des réactions positives, et dorénavant il se produit quelque chose de ce genre »

L’abattage rituel, sans étourdissement, des animaux a été rendu illégal le premier janvier 2013, après que des activistes et défenseurs des droits des animaux aient fait pression pour que cette affaire soit portée auprès de la Cour Constitutionnelle polonaise.

Au mois de juillet 2013, la chambre des députés a rejeté un amendement législatif vis à vis de la protection animale rendant illégal toute forme d’abattage sans étourdissement préalable sauf si celle-ci est pratiquée dans le cadre d’une tradition religieuse. L’exception à la protection animale a donc été écartée et dorénavant tout abatage doit se faire avec étourdissement.

Le Premier Ministre Donald Tusk avait pourtant soutenu une telle exception à la loi, et Michal Boni, le ministre polonais aux affaires administratives et numériques, avait même encouragé la communauté musulmane à aller porter l’affaire auprès de la Cour Constitutionnelle polonaise, ce que n’a pas manqué non plus de faire la communauté juive polonaise.

Cela fait déjà plusieurs siècles que la communauté tatar est présente sur le territoire polonais, que l’on estime à 5000 personnes. Par ailleurs, la population musulmane en Pologne est estimée à 25000 personnes. Elle est composée d’étudiants étrangers, de diplomates, d’hommes d’affaires et de réfugiés.

À lire concernant le même sujet :
Interdiction de l’abattage casher et halal : Israël proteste, le Grand Rabbin menace, le gouvernement veut contourner la volonté du peuple et la décision de la Cour Constitutionnelle.
Des scientifiques expliquent que les abattages rituels casher et hallal relèvent de la barbarie.

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :

Forum