Please enable JavaScript !
Veuillez activer Javascript
Prosze wlaczyc JavaScript
Bitte aktiviere JavaScript
Por favor activa el Javascript!
Le Magazine International Polonais
La nouvelle interface de LinkedIN est une arnaque qui fait fuir les utilisateurs - Macédoine de légumes à la polonaise - Sałatka jarzynowa - Kluski na parze - Un appel général à Boycotter tous les Kebabs a été lancé après le meurtre d’un jeune homme - Quand TF1 ne savait pas faire la différence entre Slovaquie et Slovénie. - Joyeuses Fêtes et Bon Réveillon de Noël - Le terroriste de Berlin vient d’être tué à Milan - Découvrez les légendes de la mythologie slave en vidéos pour Noël.... - Collecte de fonds pour le héros Polonais tué à Berlin - Berlin : Hommage au héros Polonais qui a évité que le terroriste ne fasse bien plus de victimes. -

FRANCE - Un médecin en appelle à aller violer des françaises

mercredi 9 décembre 2015.
Accueil du site > Actualité de Pologne : Sommaire > Union européenne > FRANCE - Un médecin en appelle à aller violer des françaises
 
(0 - 0 vote)

Abonnement

Que se passe t’il en ce moment en France ? Depuis quelques jours, les médias sont devenus fous, de plus en plus fous. On le voit régulièrement sur les réseaux sociaux : la société française devient de plus en plus divisée, là où les problèmes qui la parcourent et la minent nécessiterait bien plus de solidarité et de fraternité.

Pourquoi doit – on lire que les médias occidentaux sortent de plus en plus de leurs engagements éthique ? Cela fut déjà le cas quand ces derniers traitent de manière non impartiale l’actualité concernant la Pologne.

Encore, on se rappelle il y a encore quelques jours de cela, les médias occidentaux s’étaient vautrés dans une affaire de présentéisme du drapeau de l’Union Européenne dans la salle de presse du Parlement polonais. On avait eu le droit à des relents plus que nauséabonds, à la limite racistes voir proches de la frontière colonialiste : « la Pologne a reçu plein de subventions européennes, elle se doit de se voir imposer la présence du drapeau de l’Union européenne »

Un argument auquel nos internaute occidentaux, quand ils n’ont rien sur le fond à se mettre sur la dent pour essayer de dégommer l’image de la Pologne, s’efface comme un château de carte à la moindre brise levée D’une part, sur le fond, cet argument ne vaut rien . Derrière ces subventions, se cachent ou du moins se concrétisent des investissements en infrastructures aux bénéfices d’entreprises polonaises et occidentales. Et si on compare le montant des subventions européennes aux bénéfices nets réalisés par les entreprises étrangères sur le territoire polonais et qui ne sont pas réinvestis en Pologne, on se rend compte que les dites subventions représentent qu’une goutte d’eau par rapports à ces bénéfices nets. D’autre part, la presse occidentale se permet de faire tout un scandale sur l’absence du drapeau européen suite à l’arrivée du nouveau gouvernement Droit et Justice, mais elle omet sciemment de mentionner que le dit drapeau européen était également absent sous le gouvernement de la Plate-forme Civique. En matière d’exigence d’éthique professionnelle, de la part des journalistes occidentaux, il faut bien avouer qu’ils ont tout fait pour se décrédibiliser. Enfin, quand la France est opposé à Bruxelles sur des questions essentielles, on parle d’atteinte à la souveraineté de celle-ci, comme quoi les médias occidentaux restent bien subjectifs lorsqu’il s’agît de reconnaître la souveraineté de la Pologne.

D’ailleurs, une grande partie de cette presse française n’a plus rien de si indépendant. Celle-ci vient réclamer comme une prostituée ses aides gouvernementales à la presse. Quand on compare son activité à celle des milliers de sites d’indépendants, qui ne réclament rien à personne et font et composent d’eux mêmes leurs propres éditions, cela représente rien de moins qu’une grave entorse au principe constitutionnel (au sens du bloc de constitutionnalité français) qu’est celui de la libre concurrence, mais également à celui de la liberté d’entreprendre. Ajoutons à cela qu’il arrive même récemment au gouvernement de François Hollande de soutenir une édition qui se nomme mediapart alors que celle-ci est responsable d’arnaques fiscales et financières. Il me semble aussi savoir que bien des journalistes disposent d’aides fiscales diverses. Bref, le statut de l’actuelle presse échappe au statut de droit commun et au monde réel dans lequel bien des citoyens français vivent.

Autant on peut appréhender que les périodes actuelles soient perturbées en raison des résultats du premier tour, qui, soyons francs, étaient plus que prévisibles, non pas en raison des attentats du 13 novembre 2015 ou de la crise migratoire ou du chômage, ces facteurs étant rien d’autre que des catalyseurs d’autres phénomènes bien plus ancrés dans le temps et au sein de la société française.

Cette même presse, cette même nomenklatura française, vient de faire un bond lundi dernier : cette fois-ci elle publie des tonnes d’articles de presse en vue de vilipender un électorat. La question n’est pas de savoir si on doit, ou on ne doit pas voter pour le Front National. Personnellement, on s’abstiendra de prendre parti. On restera d’autant plus neutre que ce problème concerne ce pays qu’est la France et que ce n’est pas à nous qu’il appartient de motiver un vote pour tel ou tel parti.

La véritable question est : croyez vous que c’est en stigmatisant, terme fort de café que bien des « bonnes »’ consciences aiment à employer....., croyez vous que c’est en stigmatisant, vilipendant, diffamant, calomniant, un électorat, que vous risqueriez de convaincre les français de venir voter pour le parti qui vous serait favorable ?

Cela prouve que cette nomenklatura et cette presse sont dans un autre monde : ces gens se croient et s’imaginent au dessus de tout, au dessus de la plèbe, ils s’imaginent faire parti d’une aristocratie « au dessus du peuple », « qui sait bien penser et mieux que tout le monde ». Et ils se permettent d’aller vomir sur le visage des gens, en oubliant une donnée essentielle, un truc qu’on apprend dans toute bonne école ingénieur et de commerce en cours de management et en communication : toute communication n’est bonne que si elle sincère En d’autres termes : le respect.

Alors la chasse est ouverte, bientôt, toute personne qui aurait tendance à vouloir voter pour un parti politique honnis des médias se verra fichée aux renseignements généraux, et pourquoi pas, bientôt incarcérée, on est plus à cela près en France, surtout avec la politique de l’État d’urgence qui n’est pas sans parallèle avec celle de la déclaration d’État de guerre sous Jaruzelski.

Et le comble, sur le site du journal du Nouvel Obs, un type vient de publier un article pour appeler à aller violer les femmes françaises. La raison de cet appel au viol collectif ? Celles-ci votent Front National . Le blogueur demande, d’après les termes de ce dernier que « Blacks, nègres, bougnoules, juifs, gauchistes, romanos, gitans, handicapés, francs-maçons » violent en masse les femmes françaises afin de créer une nouvelle génération où les gênes de ces dernières seraient amenés à disparaître via la dissolution des accouplements métis.

Bien sûr, des responsables de ce site , comme par exemple Caroline De Haas, vont venir nous parler d’un cas isolé, qu’ils n’avaient pas contrôlé la publication de cet article, et qu’ils ont tout fait pour réagir le plus promptement possible pour retirer cet article.

Tous ces arguments ne valent rien, absolument rien. Cela était tout à fait prévisible. Cette même presse a besoin d’articles de contributeurs qui travaillent bénévolement pour elle. Bien sûr, les contributeurs, eux, ne savent pas comment ils se font exploiter. Pourquoi contrôler des articles, quand on vise la production de masse, l’interaction immédiate, cela fait plus d’audimat. Effectivement, toute l’intelligence journaliste se développe uniquement pour l’unique finalité : le clic à la pub. Autre fait : quand on publie des articles qui tirent à boulet rouge pour stigmatiser une population, et qu’on fédère tout autour de soit un clan de contributeurs qui vont agir dans notre sens, il ne faut pas s’étonner si le « cas isolé » n’est ni plus ni moins que la partie visible de l’iceberg.

On peut avancer que l’individu à l’origine de ce post souffre de troubles mentaux, voir est un ancien repris de justice, ou encore une sorte de ces lobotomisés qu’on manipule en provenance des anarchistes de gauche. Bref, on peut toujours essayer de trouver des circonstances atténuantes : l’individu souffrait il de solitude, avait il perdu au loto, s’est fait abandonné par ses copains ? Non, l’individu est un médecin généraliste qui a son cabinet au Havre :
Thierry Lecoquierre
Cabinet Des Docteurs Thierry Lecoquierre Et Marc Roquebert
22 pl Mare au Clerc, 76620 HAVRE (LE)
Tél : 02 35 46 25 10
Fax : 02 35 54 31 69

Nous vous publions si dessus la « prose » de ce monsieur, et dont le titre était « Engrosser la femelle du Front National »

Copyright © 2015 Gazeta MediaPolonia.com
Répondre à cet article

Partagez cet article en 1 clic :

Forum